La cession d’entreprise

La cession d’entreprise est un processus délicat, à préparer avec soin pour en tirer le meilleur bénéfice. La cession d’entreprise dépasse en effet le cadre d’une simple mise en vente, car il s’agit autant d’investissement financier que personnel.

La cession d’entreprise permet au dirigeant de se retirer sans interrompre pour autant l’activité de la société. Dans le cadre d’un départ à la retraite ou d’une réorientation professionnelle, une cession d’entreprise correspond toujours à un bilan : comment faire pour le rendre aussi positif que possible ?

La cession d’entreprise est dans l’idéal envisagée longtemps à l’avance, au moins 2 ou 3 ans avant la mise en vente effective. Dans cette optique, le dirigeant dispose d’un peu de temps pour mettre de l’ordre dans ses comptes ou ses statuts, et optimiser le rendement de son entreprise. Alors qu’une entreprise représente pour son fondateur une forte valeur affective, le repreneur, lui, risque fort de se concentrer sur les chiffres uniquement… La cession d’entreprise sera donc facilitée si le rendement et la productivité d’une entreprise sont à leur apogée.

Une cession d’entreprise sera également beaucoup plus simple à réaliser si la structure juridique des sociétés concernées est claire. L’organisation de la hiérarchie doit elle aussi faire l’objet d’une remise en ordre pour éviter les conflits internes. Enfin, une cession d’entreprise se fera plus rapidement si le dirigeant participe avec le repreneur au montage financier de la cession d’entreprise, en lui fournissant notamment tous les chiffres nécessaires pour convaincre les banques de le suivre dans son projet de reprise.

Pratiquement, la cession d’ une entreprise ressemble à une vente. Mais il s’agit de bien plus que cela, car la cession d’ une entreprise correspond à la transmission d’un fond de commerce, d’une structure juridique, d’une équipe de travail et d’une clientèle.

La cession d’ une entreprise constitue une étape particulièrement délicate pour le fondateur de la société, qui doit parvenir à considérer le fruit de son travail et de ses efforts comme un produit à vendre au meilleur prix. Pour que la cession d’ une entreprise se déroule dans de bonnes conditions, et apporte satisfaction au dirigeant sortant comme au repreneur, elle doit avoir été préparée avec soin pendant les mois voire les années précédentes.

La cession d’une entreprise en pleine expansion se fera naturellement beaucoup plus facilement que celle d’une entreprise en perte de vitesse. Il est donc conseillé aux dirigeants qui souhaitent mettre un terme à leur activité, pour un départ à la retraite ou pour une reconversion, de ne pas attendre le dernier moment. La cession d’une entreprise à l’apogée de son rendement, avec un dirigeant fort et convaincu, sera toujours plus rentable.

La préparation de la cession d’une entreprise est également primordiale. Le statut juridique et l’état financier de l’entreprise concernée doivent être présentés avec la plus grande clarté, et vérifiables. Un dirigeant prévoyant consacrera donc toute son énergie à réorganiser l’organigramme de sa société, afin que les tâches et fonction de chacun, et notamment de l’équipe de management, soient définies avec précision. Enfin, un audit financier réalisé par un spécialiste est incontournable pour que la cession d’une entreprise se concrétise.

Comprendre toute la finance autour de l’achat d’une pharmacie
Les conseils pour la cession d’entreprise