Reprise d’une PME

La reprise d’une PME est idéale pour disposer immédiatement d’une structure légale à l’organisation éprouvée, d’une clientèle déjà acquise et d’un personnel compétent et formé. Mais comment faire pour concrétiser une reprise de PME ?

La reprise de PME concerne tous ceux qui n’ont pas forcément d’idée pour une création d’entreprise, mais désirent mettre leur énergie et leur compétence au service du développement d’une activité professionnelle déjà existante. La reprise d’une PME doit se faire de préférence dans un secteur d’activité connu du repreneur, et qu’ils maîtrise suffisamment pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux.

Des partenaires variés ont mis au point des dispositifs spécifiquement étudiés pour faciliter les reprises de PME. Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI), ainsi que les Chambres de Métier et d’Artisanat (CMA) organisent régulièrement des réunions et des formations à destination des repreneurs. L’Oséo propose également un accompagnement à la reprise de PME, essentiellement axé sur le financement (Prêt à la Création d’Entreprise, Garantie Financement Transmission et Contrat Développement Transmission).

Une reprise de PME peut enfin faire l’objet d’un accompagnement par un cabinet d’avocats spécialisés dans la transmission d’entreprises. Ils seront capables d’orienter le repreneur vers des offres correspondant à son profil et de soutenir le montage de son dossier financier. Pour ceux qui préfèrent se lancer en solo, des portails dédiés à la reprise de PME se sentent capables également de consulter en ligne et gratuitement les offres de reprise PME triées par date, par région, par secteur d’activité ou par chiffre d’affaire.

Comprendre toute la finance autour de l’achat d’une pharmacie
Les conseils pour la cession d’entreprise